Freelance : quelle adresse pour vous faire domicilier ?

Être freelance signifie que vous travaillez à distance. Vous n’aurez pas à subir la pression des horaires et l’ambiance qui peut être compliquée en entreprise. Et pourtant, c’est un excellent moyen pour gagner votre vie. Via internet notamment, vous pouvez travailler dans plusieurs domaines. C’est un secteur qui a largement explosé depuis quelques mois. Mais attention, n’obtiens pas ce statut qui veut. Il y a des normes à respecter pour se targuer être un freelance. Notamment, vous devez vous faire domicilier officiellement en France.

Vous domiciliez chez vous : cela semble logique

Comme vous travaillez de chez vous, cela semble logique que votre domiciliation freelance soit la même que votre adresse personnelle. C’est pratique, mais surtout cela ne vous coute rien. Il reste à aménager un espace de travail chez vous pour prévoir aux éventuels rendez-vous professionnels que vous allez recevoir chez vous.
Mais c’est loin d’être une solution idéale. Il y a quelques inconvénients à prendre en considération. Notamment, avoir vos bureaux chez vous peut impacter sur votre vie de famille. Séparer le professionnel du privé sera un peu plus compliqué. Par ailleurs, cela équivaut à moins de sécurité pour votre famille. Il se peut que quelques clients mécontents puissent débarquer sans prévenir.

Louer une domiciliation professionnelle : les avantages

Ces inconvénients ont notamment poussé quelques indépendants à partir à la recherche d’une autre solution de domiciliation freelance. Et en France, cela équivaut à louer un espace professionnel.
On est loin ici de vous proposer de louer des bureaux de grandes tailles à plusieurs centaines d’euros le mois. On est conscient qu’en tant que freelance, les possibilités financières peuvent être limitées. Mais les loueurs vous proposent un petit espace de travail où vous pouvez œuvrer ou non selon vos envies, un suivi de courrier et un standard téléphonique, voire une aide pour votre gestion de comptabilité pour quelques dizaines d’euros le mois. À ces prestations s’ajoute bien évidemment une adresse professionnelle que vous pouvez utiliser.
Louer une domiciliation freelance professionnelle peut également impacter sur votre image sur le marché. C’est tout de suite plus rassurant et plus attirant de faire appel à vos services quand vous proposez une adresse de siège social spécifique. Sans compter que c’est plus pratique pour les rendez-vous pro que d’avoir un bureau parfaitement aménagé pour recevoir. Ce qui ne vous empêche pas de travailler de chez vous de temps à autre si besoin.
À savoir toutefois que dans ce cas, vous ne serez pas le seul à être domicilié à cette adresse. Il s’agit d’un genre d’espace coworking pour les freelances et les auto entrepreneurs, voire les filiales qui ont besoin d’une adresse professionnelle en France.
Pour prétendre à ce genre de prestation, il vous suffit de quelques clics sur les sites de loueurs professionnels. Les démarches sont simples pour vous permettre aussi de gagner du temps dans la déclaration de votre activité.

L’importance d’une domiciliation freelance

En tous les cas, sachez que la domiciliation freelance est inéluctable si vous comptez travailler en France. La loi ne fait plus désormais de différence entre les freelances et les auto entrepreneurs. Tous doivent s’enregistrer au RCS et donc avoir une adresse de siège social officielle à présenter aux autorités.
Factures, contrats, et même sur votre site internet, voire ailleurs : une adresse professionnelle s’affiche partout. Même à l’heure où les clients viennent davantage d’internet, c’est une bonne chose pour votre activité que d’avoir un siège social spécifique. C’est plus professionnel et cela vous donne une image de marque.
Préférez les adresses de siège sociales qui ont pignon sur rue : dans un quartier vivant, au premier plan de préférence, etc. Il en va de votre visibilité sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*