Les assurances de VTC protègent-elles correctement les voyageurs ?

La clientèle des chauffeurs VTC devient de plus en plus importante. Le besoin de bénéficier d’une couverture en cas d’incident se fait sentir de plus en plus. Il est devenu primordial de souscrire une assurance VTC. Cette couverture permet de rouler en toute quiétude et d’assurer sa sécurité, celles des usagers et celle de son véhicule. Les clients VTC sont actuellement aussi bien protégés que les usagers de taxi. En cas de sinistre, les droits du voyageur sont protégés peu importe la situation.

La Responsabilité Civile Professionnelle pour un VTC

Le VTC fait partie des nombreuses activités de transport de personnes à titre onéreux. Cette profession nécessite une assurance professionnelle peu importe le statut juridique que l’on a choisi. Pour obtenir une licence VTC, il faut obligatoirement posséder une RC Exploitation et une RC Circulation. Aujourd’hui, même les plateformes VTC exigent une attestation RCP qui permettra de justifier le niveau d’assurance. La souscription d’une assurance insuffisante peut vous faire encourir un an d’emprisonnement, une amende de 15 000 euros, la saisie du véhicule ou la suspension du permis de conduire pour une durée de 5 ans. Le coût d’un RC Pro VTC dépend de plusieurs critères (chiffre d’affaires, plafond d’indemnisation, types de garanties incluses, type du véhicule à couvrir, options choisies, etc.). La Responsabilité Civile Professionnelle permet de couvrir les dommages matériels, corporels ou immatériels à un ou plusieurs tiers, personne physique ou morale.

La RC Pro VTC constitue une véritable couverture dans certaines situations comme :

–          Lorsque le chauffeur blesse le client en ouvrant la portière

–          Lorsqu’un accident survient sur la route avec un autre véhicule

–          Lorsque le chauffeur se trompe d’adresse de destination

–          Lorsque le client rate un vol à cause d’une erreur du conducteur

–          Etc.

La RC exploitation VTC

L’assurance Responsabilité Civile Exploitation ou assurance Responsabilité Civile générale permet de garantir les conséquences financières des dommages matériels, immatériels et corporels. Cette assurance VTC pas cher est spécifiquement mise en place pour les dégâts qui ne proviennent pas de la voiture comme par exemple des bagages abîmés durant le trajet. Elle a été mise en place à la suite du conflit entre les taxis et les VTC. Depuis 2014, la loi Thévenoud l’a rendue obligatoire pour les VTC. Le client n’a rien à craindre lorsqu’il doit se rendre à un rendez-vous important pour signer un contrat. Il est protégé par l’assurance RC exploitation. S’il rate son rendez-vous et perd son contrat à cause d’une erreur d’itinéraire, il a la possibilité d’utiliser cette assurance pour obtenir une indemnisation. L’assurance Responsabilité Civile Exploitation est la formule qui couvre exclusivement les dommages causés à un tiers quand la voiture n’est pas en cours d’utilisation (perte d’effets personnels, retards, erreur de parcours, etc.). La responsabilité civile exploitation ne doit pas être confondue à la garantie perte d’exploitation ou à la responsabilité civile professionnelle. En effet, la RC Pro s’applique uniquement lorsque les dommages se sont produits durant la réalisation de la prestation. L’assurance perte d’exploitation couvre les biens de l’entreprise en cas de sinistres (dégâts des eaux, incendie, bris de machine, problèmes de mat »riel divers, etc.). La garantie RC exploitation offre une couverture en cas de dommages causés à des matériels et des biens qui sont placés sous la responsabilité du conducteur, à des clients au cours de l’activité déclarée, à des biens qui appartiennent à des employés… Elle entre en jeu lorsqu’un incident survient lors de l’exercice des fonctions. Pour pouvoir bénéficier de cette assurance, il faut obligatoirement les différentes activités que vous exercez. Il faut également informer l’assureur à chaque fois qu’il y a une évolution au niveau de vos activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*